Contemplez le Coeur de Flandre
Publié le 21/09/2017
Zoom sur...

« Les plus forts souvenirs sont ceux du Mont Noir parce que j’ai appris à aimer tout ce que j’aime encore : l’herbe et les fleurs sauvages mêlées à l’herbe; les vergers, les arbres, les sapinières, les chevaux et les vaches dans les grandes prairies… » (Marguerite Yourcenar – Les Yeux Ouverts).

Fermez les yeux et imaginez-vous un décor de verdure bocagère, quelques collines en fond de décor, des villes réparties équitablement et humainement et reliées entre elles par des charmants villages et des ciels indéfinissables et tant saisis par les grands peintres flamands de chaque époque. Ces « peintres qui magnifient les paysages, les ciels, qui les glorifient ça en devient presque religieux » explique  Marie, guide au Musée de Flandre à Cassel . Vous êtes arrivés en Cœur de Flandre.

 

Partez vivre les Monts de Flandre depuis le Mont-Kemmel jusqu’au Mont des Cats, prenez le temps de vous y arrêter, de faire une pause… En haut du village de Saint-Jans-Cappel, vous trouverez le Mont-Noir et le Site Départemental Marguerite Yourcenar à 150 mètres d’altitude ! Pour les amateurs de nature à l’état sauvage, vous découvrirez en empruntant le sentier des jacinthes, les richesses faunistiques et floristiques de ce site préservé. C’est en haut du Mont de Boeschèpe que trône le Moulin à vent appelé Ondankmeulen (moulin de l’ingratitude), véritable paysage de carte postale vous apprécierez vous installer sur les bancs de l’estaminet voisin. Puis place au Mont des Cats où l’abbaye Notre-Dame du Mont est entourée d’un bois où est nichée la Chapelle de la passion qu’on appelle aussi « Notre Dame des fièvres ». Encore une fois, le panorama va vous tendre les bras….

Le point culminant se trouve au Mont Cassel à 176 mètres ! Arpentez les pavés des ruelles et les remparts et abusez des tables d’orientation au pied du moulin, par beau temps vous apercevrez non pas des pyramides mais les terrils du bassin minier.

Descendez vers l’Houtland et sillonnez la plaine, ses villages et rejoignez la forêt de Nieppe près de la commune de Morbecque. 2 500 hectares de forêt à découvrir, à parcourir au travers des ruisseaux qui la traversent et des vestiges des deux guerres.

Quand vous arriverez dans la vallée de la Lys, les chemins de halage verdoyants qui bordent la rivière vous inviteront à la promenade dans un environnement bucolique. Un paysage agricole s’offre à vous, les beaux jours arrivés, la moisson laisse place à des colonnes de ballots de paille où on a envie de se nicher pour les admirer de plus près. En arrivant à Nieppe, un arrêt au parc du Château s’impose, la nature est ici domestiquée mais ce poumon est un havre de paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *